Un nouveau-né défend l’innocence de sa mère

Suivez-nous sur

Dans la ville de Ferrare, une famille est troublée à cause d’un soupçon qui pèse sur la mère d’un nouveau-né : le père refuse de prendre dans ses bras son bébé né quelques jours auparavant, car il le croit fruit d’un adultère.

Antoine prend alors le nouveau-né dans ses bras et lui dit :

« Je te conjure, au nom de Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme, né de la vierge Marie, de dire clairement, afin que tout le monde l'entende, qui est, parmi les personnes ici présentes, ton vrai père. »

Et le bébé, fixant son père du regard - il ne pouvait pas bouger ses petites mains emmaillotées de langes - dit : « Mon père, le voici ! ».

S’adressant à son père, le Saint lui dit alors:

« Prends ton fils et aime ta femme ; elle est innocente et mérite toute ta reconnaissance. »