Le Transit

Suivez-nous sur

Ce mot latin signifie « passage » de cette vie à l’éternité et cette pratique rappelle les derniers moments de la vie terrestre de saint Antoine. Un jour voyant que sa mort était proche, il demanda qu’on l’amène, sur un char traîné par des bœufs, de Camposampiero à Padoue, où il souhaitait mourir. Arrivé près de la ville, dans une banlieue appelée Arcella, il fut contraint de s’arrêter auprès d’une petite communauté de Frères où il mourut sereinement, réconforté par la vision de Dieu.

C’était le vendredi 13 juin 1231, au soir. Pour cette raison, les frères de la Basilique évoquent, chaque vendredi « le passage » d’Antoine de la vie terrestre à la vie du ciel.

De même, chaque année, la veille du 13 juin, une commémoration de cet événement a lieu dans les rues du quartier de l’Arcella.